Bûche vanille et chocolat …

Bonjour , chose promise , chose due !!! Je vous propose une première recette de bûche de Noël que j’ai voulue très classique pour satisfaire un maximum de gourmands . Elle se compose d’un insert de mousse vanille chocolat blanc reposant sur un lit de financier aux pépites de chocolat noir , d’une mousse de chocolat noir également assise sur une plaque de financier. Le tout est recouvert d’un glaçage miroir au cacao dont je vous détaille les étapes , don’t worry ! Les quantités permettent de réaliser une bûche pour 10 personnes avec un moule en silicone de Silikomart

La bûche se  » construit » sur 3 jours et il faut commencer par l’insert à la vanille . Si vous ne possédez pas de robot , vous pouvez tout de même préparer les mousses à la chantilly en mettant votre saladier et les fouets du batteur électrique au congélateur une heure avant de monter les crèmes. Par contre , un thermomètre de cuisson s’avère indispensable.

liste des ingrédients :

Pour la mousse vanille : 100g de chocolat blanc , un peu de poudre de vaille , 3 g de gélatine à réhydrater et 25 cl de crème Fleurette et 1 cs de sucre glace

Pour le financier aux pépites de chocolat : 100g de beurre , 150g de sucre glace , 50g de farine , 50g de poudre d’amandes, 5 blancs d’oeufs, 1 pincée de sel et 100g de pépites de chocolat.

Pour la mousse de chocolat noir : 200g de chocolat noir , 6g de gélatine à réhydrater, 50 cl de crème Fleurette, 2 cs de sucre glace

Pour la glaçage miroir au cacao 210g de sucre en poudre , 75g d’eau , 70g de cacao amer ( enfin j’ai repris le Super Poulain sucré de ma fille et nous n’avons pas noté de différence 😀 ) , 8 g de gélatine à réhydrater et 145g de crème Fleurette.

C’est parti pour l’insert à la vanille : Placez votre bol de robot ou saladier au congélateur donc minimum une heure . Réhydratez dans l’eau très froide vos 3 g de gélatine ( 3 feuilles )Au bain marie faites fondre votre chocolat blanc avec un peu de poudre de vanille . Hors du feu ,ajoutez votre gélatine bien essorée .Réservez et récupérez votre bol rapidement . Montez votre crème Fleurette en chantilly , une min à vitesse moyenne puis 3/ 4 min à pleine puissance en ajoutant 1 cs de sucre glace . Votre chantilly doit tenir entre les rayons du fouet

Incorporez délicatement le chocolat fondu à la mousse et versez dans le moule à insert , puis mettez au congélateur toute la nuit . Si vous avez du surplus , vous pouvez faire des mini verrines avec un lit de speculoos ou de galettes bretonnes et recouvrir de fruits avec un petit coulis … ( cela sera votre dessert du soir en attendant la bûche :p )

Le lendemain , intéressons- nous au financier aux pépites de chocolat…

Faites fondre le beurre jusqu’à obtenir une couleur noisette et réservez. Dans un saladier , mélangez à la cuillère magique ( sinon au fouet classique) les ingrédients secs : sucre glace , farine poudre d’amandes et pincée de sel . Dans un autre saladier , battez les blancs en neige pas trop ferme et incorporez au mélange sec.

Ajoutez le beurre fondu et les pépites de chocolat, puis versez ce mélange dans un moule disposé lui-même sur une plaque recouverte de papier cuisson beurré et fariné . Enfournez pour 25 à 30 min à 180 °. Votre couteau doit ressortir sec .

Laissez totalement refroidir.

Allez , passons à la mousse au chocolat noir … les étapes sont identiques à celles de la mousse vanille chocolat blanc . Remettez votre bol au congélateur , réhydratez 6 g de gélatine , faites fondre au bain marie 200g de chocolat noir ( il doit être lisse et brillant ). Hors du feu ajoutez la gélatine essorée . Puis montez votre crème Fleurette en chantilly avec 2cs de sucre glace et introduisez avec délicatesse votre chocolat fondu.

Il est grand temps de procéder au montage de la bûche … Découpez une tranche de financier de la taille de votre insert et une tranche de la taille de votre moule à bûche.

Versez une partie de la mousse au chocolat noir dans le moule et enfoncez votre insert bien au centre. Soyez minutieux pour obtenir une belle symétrie , ou du moins un beau centrage de votre insert ( bon si ce n’est pas centré , on ne veut pas chipoter mais quand même si on peut assurer l’esthétique…;) )

Ensuite recouvrez avec le reste de mousse et la deuxième plaque de financier et … placez le tout au congélateur pour la nuit !!!

Le lendemain ou plusieurs jours plus tard si vous le souhaitez , procédons au glaçage de la bûche ( facultatif mais vraiment joli et gourmand !)

Réhydratez 8 g de gélatine .

Dans une casserole mélangez 210g de sucre avec 75g d’eau 70g de cacao . Faites chauffer jusqu’à 103 ° . Hors du feu mettez votre gélatine essorée. Attention , en parallèle , il faut porter à ébullition 145g de crème Fleurette . Versez -la au reste et réservez .

Préparez le matériel pour le glaçage : grand plat , papier alu , grille , méga spatules. Démoulez votre bûche vers 40 ° et attendez que votre glaçage soit à 36/35 degrés pour le verser ( avant c’est trop chaud et cela risquerait de ne pas tenir … après c’est trop tard…)

J’adore la dernière photo , dans le feu de l’action , j’ai eu du mal à faire en versant alors je suis fière hihi.

Laissez figer quelques minutes puis disposez votre bûche sur un plat et en avant pour la déco :))) ( j’ai coupé les entames pour mieux vous dévoiler l’intérieur 😉 .

Pensez à mettre au frigidaire 6 h avant la dégustation ;). En espérant que cela puisse vous aider et vous plaire . J’en referai une la semaine prochaine et en attendant je vais essayer de prendre mes 10000 cousettes en photos hihi ( je préfère pour tout vous dire la pâtisserie… )

Publié par jezabricole

Multipassionnée , j'essaie de jongler avec tout ce bazar créatif :D

13 commentaires sur « Bûche vanille et chocolat … »

  1. Bonjour à toutes et à tous.
    En voilà une recette ultra-complète, d’une bûche qui fait saliver et donne envie d’accélérer le temps pour en être à Noël… Elle aura fière allure ! Elle va satisfaire les fins gourmets comme les gourmands… (et fera râler les jaloux !)
    Mais, en attendant, il faut la faire, la réussir !
    Je n’ai pas d’appréhension, même si je n’ai ni robot, ni thermomètre à pâtisserie… le tutoriel de Jez’ est bien clair et complet.
    Merci la Dame à la grande âme !
    Merci Jez’ qui paie de son temps pour notre plaisir.
    Tu mérites un très grand coeur et plein de bisous…

    J’aime

  2. Je le disais… Jez’ l’a prouvé en réagissant rapidement et gentiment à mon commentaire. « Une dame à la grande âme, qui paie de son temps pour notre plaisir ».
    Eh bien, très chère Jez’, personnellement j’attends avec gourmandise la prochaine, avec des fruits !
    Ainsi, grâce à toi et ton grand coeur, j’aurai, que dis-je, nous aurons tous un choix entre tes belles proositions.
    Merci du fond du coeur, la dame du coeur…

    J’aime

Répondre à Angélique Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :